Acteur du paramoteur depuis 1990, la compétition ne m’a jamais attiré autrement, que pour rencontrer d’autres paramotoristes, revoir des amis ou faire de nouvelles rencontres.

 

Echauder par une première expérience en 1995, je m’étais juré de ne jamais plus participer à une compétition : s’il y régnait la même ambiance qu’à l’époque.

 

En 2008, ‘’ c’est l’occasion qui fait le larron ’’ :

-         le Championnat de France ULM à lieu à CHAMBLEY

-         juste au lendemain, d’un autre rassemblement : le Mondial de Paramoteur de BASS HAMM à THIONVILLE

-         et ‘’pile-poil’’ pendant nos vacances d’été

 

tout est réuni, pour m’inviter à revoir ma position d’il y a 15 ans.

 

A CHAMBLEY, grâce aux organisateurs et au Club qui accueillait, j’ai trouvé ce que je cherchais dans la compétition …

 

 

… pour ne rien gâcher, nous ne sommes pas revenus les mains vides :

-         un gargantuesque panier garni

et

-         une médaille d’or !

 

Cela, aura au final, fait passé la pilule : de l’âpre négociation, d’une semaine de congé d’été  familiale sur deux, ‘’sacrifiée’’ au paramoteur.

Mais l’expérience unique d’être Champion de France, pour les membres de ma famille : Marine et Françoise ; donnera raison à ‘’tous les sacrifices’’ au quotidien depuis 20 ans consacrés à ma passion.

 

 

 

 

C’est cet enthousiasme familial, que j’avais envi de partager à nouveau cette année, et pourquoi pas avec des ‘’émules paramotoristes compétiteurs en herbe’’ de l’association d’où je vole.

 

A nouveau, ‘’ c’est l’occasion qui fait le larron ’’ :

-         Christian et Colomba jeunes pilotes, mais volant quotidiennement depuis leur brevet, me demandent des renseignements sur la compétition

-         Florian, le fils de  Christian, vole avec moi dès qu’il en a l’occasion

 

tout est réuni pour participer au Championnat 2009, et … une nouvelle expérience humaine à partager.

 

 

L’équipage 2009 innove :

-         équipage familial 2008, avec un nouvel équipier : Florian

-         première équipe s’inscrivant à quatre (à la place de 2, conventionnellement !) : Françoise, Marine et Florian voleront à tour de rôle en tant que co-pilote, afin de participer à la compétition

-         équipage 2009, avec le premier plus jeune compétiteur : Florian, 12 ans.

 

 

Un team de 3 équipes, d’un fabricant national, étant venu en force avec du matériel plus moderne aura raison de notre matériel d’une génération vieillissante.

Nous nous ‘’défendrons’’ jusqu’au bout de la quatrième place (à deux points du troisième), pour vivre ce Championnat jusqu’au bout.

La non-application d’un point du règlement par les organisateurs, nous fera perdre la troisième place.

 

Mais l’essentiel est de participer … et de partager.

 

 

 

 

 

 

 

Championnat de France ULM 2009

vu par Florian

Catégorie Paramoteur Chariot bi-place

 

 

Qu’est-ce que c’est, un paramoteur ?

 

Un paramoteur, c’est une aile de parapente plus un moteur avec une hélice dans le dos (ou sur un chariot).

 

 

 

Pourquoi, je suis au championnat d’ULM ?

 

J’ai découvert le paramoteur grâce à mon papa et Colomba.

Ils ont fait leur formation en 2007.

Pour piloter un paramoteur, il faut avoir au minimum 15 ans et passer son Brevet-Licence ULM.

 

Mon papa et Colomba sont membre du D.C.C ( Delta Club des Cigognes). Association, où ils ont rencontré Dominique LETHUILLIER : Pilote - Instructeur et Champion de France 2008.

 

Mon papa et Colomba, qui voulaient faire le Championnat 2009, ont demandé des conseils à Dominique.

 

 

MARS

 

Pour pouvoir participer au Championnat de France, il y a une pré-sélection à faire.

Cette année, les pré-sélections se sont passées à ILLHAUSERN, sur le terrain de l’instructeur de mon papa : Luc.

Cette pré-sélection oblige à participer à des épreuves, qui sont notées.

Il faut avoir assez de points pour être qualifié.

En tout, il y avait trois types d’épreuves, avec variantes : 

 

-         1ère épreuve dite, la NAV (Navigation) : il y a un tracé à suivre sur une carte. Le but est  de retrouver les balises photographiées (carrefours, ponts, église, …), qui sont sur ce tracé et les reporter sur la carte.

Donc, si nous ne suivons pas correctement le tracé, nous ne pouvons pas voir les balises et donc l’épreuve est perdue.

 

-         2ème épreuve dite, la « mania-piquet » : l’épreuve consiste à slalomer et toucher des  piquets, et d’en toucher un maximum

 

-         3ème épreuve dite, la P.A (Précision d’Atterrissage ) : la cible mesure aux pré-sélections 30 m. Il faut atterrir au centre, voir au plus proche de la cible, pour marquer des points. 

Papa et Colomba s’étaient inscrits aux pré-sélections, et Dominique aussi.

 

Comme Dominique vole en chariot bi-place et qu’il n’avait pas de passager ce jour là, il a demandé à papa, si je pouvais être son co-pilote.

Parce que, quand je suis au terrain du DCC à Epfig avec papa et Colomba ; je vole avec Dominique de temps en temps.

Papa et maman étaient d’accord, pour que je vole avec Dominique aux pré-sélections.

Alors, une fois qu’on les avait faite ; Dominique qui sait que voler me plait, a demandé si j’aimerai faire partie de son équipage pour le Championnat (si tout le monde était d’accord … bien sur !).

 

 

AVRIL

 

Papa, Colomba et Dominique ont rencontré Mme KESLER, Principale de mon Collège (Robert SCHUMANN) de BENFELD, pour lui demander l’autorisation de participer et m’absenter pour le Championnat de France, qui a lieu du 30 mai au 6 juin 2009 à PUISSERGUIER, à côté de BEZIERS.

 

Madame KESLER était tout de suite d’accord … si mes notes ne baissaient pas d’ici le Championnat ! et que je fasse un compte rendu, de ce que j’ai fait pendant cette semaine.

 

 

MAI

 

Un mois comme les autres, … sauf qu’à la fin : BEZIERS et le Championnat !!

 

 

Vendredi 29 mai :

 

Papa a eu un accident mercredi :  il ne pourra pas participer au Championnat !!!

 

Dominique et Françoise proposent de me prendre en charge toute la semaine du Championnat ; pour laisser le temps à Papa et Colomba, de savoir ce qu’ils décident, en fonction de l’hospitalisation de Papa : rester en Alsace ou venir à BEZIERS, pour que Colomba puisse participer au Championnat.

 

 

SAMEDI

 

Les inscriptions débutent l’après midi.

Le  soir aura lieu un briefing pour nous donner les nouvelles règles du Championnat, et les épreuves du lendemain.

 

 

DIMANCHE

 

Aujourd’hui une navigation : il faut survoler une balise, pour déclencher le chrono, car nous avons un temps minimum à faire pour la navigation. Pendant la navigation, il faut trouver le maximum de balise et re-survoler la 1er balise pour arrêter le chrono avant la fin du temps. Les balises sont comptabilisées  par un G.P.S.

Le vent est très fort, et nous fait avancer lentement : il faudra faire un choix de 5 balises sur les 17.

 

Le soir, 2ème navigation avec 6 litres d’essence : il faut faire le maximum de  distance aller-retour, sans tomber en panne !

 

 

LUNDI

 

Aujourd’hui, une 3ème navigation : elle consiste à suivre un tracé sur une carte.

 

En plus, il faut retrouver et reporter sur la carte les paysages photographiés sur le tracé. Il nous est donné au départ, une feuille où se trouve les photos de ces paysages.

 

 

MARDI

 

Ce matin 7h, épreuve mania-piquet : celle-ci consiste à toucher un maximum de piquet, comme au pré-sélection.

Ce qui compte beaucoup, c’est le vent turbulent : car il peut faire bouger la machine et nous faire rater un piquet.

 

 

 

MERCREDI

 

Ce matin, une 4ème navigation : il faut suivre un tracé sur une carte, pour aller se poser sur un autre terrain, où il nous serra donné une nouvelle carte avec un nouveau tracé pour aller au dernier terrain.

Il faut toujours trouver des balises et faire les deux parcours le plus rapidement.

 

La manche est lancée à 10h du matin. De mémoire de compétiteur, les conditions météo étaient des plus fortes depuis une dizaine d’année.

 

Tous les compétiteurs, sauf les garçons avec du matériel très moderne, ont décidé de s’arrêter au premier terrain.

 

 

JEUDI

 

Aucune épreuve à cause du mauvais temps … les conditions fortes de la veille annonçaient le mauvais temps d’aujourd’hui.

 

 

VENDREDI

 

Le matin, mania-piquet avec une très bonne météo.

 

L’après-midi : navigation annulée, à cause du mauvais temps.

 

 

SAMEDI

 

Remise des prix : notre équipage est 4ième.

 

 

 

et moi, j’ai reçu en plus une coupe des plus jeunes pilotes compétiteurs.

 

et enfin, repas de galla, avant le retour en Alsace.

 

Merci à tous, pour cette expérience et semaine unique.