CHAMBLEY 2008.

 

Avec 87 compétiteurs engagés, l’édition 2008 du championnat de France Ulm s’ouvre à Chambley.

La météo est au rendez-vous : les épreuves ont commencées, le lundi 30 juin 2008.

Les 25 classic class se répartissent en 3 autogires, 8 multiaxes biplace, 3 multiaxes mono, 9 pendulaires biplaces, et 2 pendulaires mono.

 

Toujours plus nombreux chaque année les 62 paramoteurs se répartissent en 3 biplace à pied, 3 chariots biplace, 2 chariots mono, et 54 monoplace décollage à pied. 

L’engouement des paramotoristes pour la compétition avait conduit à des sélections régionales, où l’équipage d’ULM Découverte (Françoise-Dominique) en chariot bi-place avait été sélectionné.

 

 

Les deux premiers jours de compétition ont étés consacrés, pour les paramotoristes à pied, à la sélection dans différentes poules.

 

La météo a permis d’organiser de nombreuses épreuves :

 

- navigation : sur un tracé donné, il faut retrouver des balises, à reporter sur une feuille de déclaration. Un écart d’un millimètre dans le report et c’est la dégringolade dans le classement ; mais qui est consolé par la magie des vols effectués : survol du lac de la Madine et ses petits étangs environnants.

 

- économie pure : avec 2 litres d’essence, effectuer le vol le plus long (en se servant des courants ascendants - thermiques).

 

- maniabilité : venir toucher les piquets de 1,50m de haut, d’un slalom de différente forme.

 

- précision d’atterrissage : se poser sur une cible

 

Il y avait bien d’autres épreuves dans le catalogue des organisateurs, mais se sont les standards qui ont étés retenus.

 

 

 

Les classic-class sont quant à eux rentrés tout de suite dans le vif du sujet, navigation, éco, porte-avion, short/short… Saluons cette année la participation des autogires.

 

C’était annoncé : un violent orage, c’est abattu le mercredi soir sur Chambley. Toutes les machines avaient été parquées dans les hangars. Les tentes du comité régional, et celle de quelques compétiteurs n’ont pas résistées.

 

 

 

Finalement très peu de dégâts en regard de la violence du vent.

Jeudi matin sous la pluie nous attendons le point météo.

Les prévisions favorables, nous font espérer une ou deux manche pour le vendredi matin.

 

C’est d’ailleurs à l’occasion de ces deux dernières manches (navigation et circuit avec posé), que Françoise et Dominique ont creusés l’écart, pour remporter le titre de Champion de France Ulm Paramoteur Chariot biplace

 

 

Excellent cru que cette édition 2008 du championnat de France à Chambley :
- 114 compétiteurs.
- 15 régions représentées.
- 22 femmes confirment leur engouement pour l’ULM en général et la compétition en particulier.
- 19 jeunes de moins de 25 ans témoignent du bel avenir de notre sport.
La météo favorable n’a privé les compétiteurs d’épreuves, qu’une journée.

 

 

Sont donc sur le podium :

 

- Paramoteur monoplace décollage à pieds homme
o Médaille d’or : Mathieu Rouanet

-         Paramoteur biplace chariot
o Médaille d’or : Dominique Lethuillier / Françoise Lethuillier
o Médaille d’argent : Alain Mainguet / Claudine Mainguet
o Médaille de bronze : Joseph Gobbe / Cindy Chauviere

 

 

-         La plus jeune compétitrice : Cindy Chauvière (15 ans)

-         La plus jeune pilote paramoteur : Carole Gobbe (15 ans)

-         Le plus jeune pilote classic : Boris Mangin (20 ans)

 

 

Résultat open :
- Le premier équipage classic open : (Belge) Vandeveken Sabera
- Le premier pilote paramoteur open : (Anglais) Michel Carnet
- Les premières pilotes femme open (ex aequo) : (Polonaise) Emilia Plak et (Anglaise) Laura Turner