Si tu ne peux pas t’empêcher de lever la tête,

quand un avion passe dans le ciel  …

 

LE B . I . A

(BREVET D'INITIATION AÉRONAUTIQUE)

 

 … Est fait pour toi !

 

Le B.I.A. est une action de formation diplômant et atteste d’un niveau de culture générale dans le domaine de l’aéronautique et de l’espace. Cette formation élargit la culture scientifique et technique de l’élève, l’amène à mesurer la rigueur et l’importance des décisions prises dans ce domaine.

Il est ouvert aux jeunes âgés d’au moins 13 ans à la date des épreuves.

Le diplôme, délivré conjointement par le ministère de l’éducation nationale et le ministère chargé de l’aviation civile.

 

Le BIA permet à terme d’avoir des facilités pour l’obtention de bourses attribuées par les Fédérations nationales aéronautiques (FNA, FFVL, FFPLUM, …).

Il est un plus :

-         pour des candidats s’orientant vers une carrière aéronautique de l'Armée de l'Air ou d’un BTS Maintenance et Exploitation des Matériels Aéronautiques (MEMA)

-         pour la voie royale, car directe et gratuite, avec l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile (ENAC) à Toulouse ; qui recrute sur concours en sortie de classes préparatoires

-         pour permettre de se forger une opinion et de pouvoir faire un choix d’orientation professionnelle (jusque là insoupçonnée), par la découverte des multiples métiers existants dans l’aviation et l’espace.

Pour des renseignements complémentaires sur les carrières aéronautiques (plus de 200.000 professionnels), consultez l'ouvrage réalisé par l'ONISEP: PARCOURS Construire son avenir: Les métiers de l'aéronautique et de l'espace. Cet ouvrage est disponible auprès du C.I.O et des documentalistes des établissements scolaires.

Dans tous les cas, si l'examen porte sur des acquis théoriques, la préparation est également associée à une pratique aéronautique :

Les sujets d'examen sont communs à toutes les académies.

La préparation de l’examen est assurée par certains établissements scolaires, qui ont conclu une convention avec un club.

Les cours sont gratuits et généralement dispensés d’octobre à avril de l’année scolaire.


L’examen a généralement lieu en mai.

Il consiste en 2h30 d’épreuves obligatoires écrites et d’une épreuve facultative de 30 mn.

Sujets

Nombre de questions

Coefficients

Aérodynamique et mécanique du vol

20

1

Connaissance des aéronefs

20

1

Météorologie

20

1

Navigation, sécurité des vols

20

1

Histoire de l'aéronautique et de l'espace

20

1

L’épreuve facultative concerne l’aéromodélisme, l’ulm, le vol libre, … et se compose de 20 questions.

Le total des épreuves obligatoires est de 100.

Seuls les points supérieurs à 10 obtenus à l’épreuve facultative sont pris en compte.

 

Les résultats sont de 80% d'admis en moyenne.

Entre l'effectif recensé en formation et l'effectif inscrit à l'examen, on dénombre un déficit de 15 à 25% suivant les années ; il s'agit d'abandons ou de non-inscriptions dues à d'autres événements de cette période généralement chargée : examens ou concours prévus durant la même période ou le même jour, de voyages d'une semaine dans le cadre d'un projet d'établissement...